trombiweb_g

« Aujourd’hui, je m’intéresse davantage à la vie politique ; je me renseigne beaucoup, j’écoute les informations, j’essaie de me construire un avis et de m’impliquer. »

« Entre les deux pays, j’ai pris conscience que le dialogue entre les jeunes et les politiques est difficile. »

« J’aimerais dire aux décideurs européens que les jeunes sont présents et que nous ne sommes pas tous désintéressés du monde adulte. Bientôt, c’est nous qui élirons et qui ferons avancer le pays alors, ce serait bien qu’on s’intéresse aussi à nous. »

« C’est une expérience très enrichissante qui nous a fait prendre conscience que l’on pouvait agir à notre échelle, selon nos capacités. »

« Pour moi, être citoyen européen, ça veut dire appartenir à une unité, avoir un lien avec les autres pays, autre qu’une localisation sur la planète. »

« Ce projet m’a paru trop court, c’était une expérience exceptionnelle, émouvante et enrichissante et j’ai envie de vivre une autre expérience comme celle-là sur le thème de la tolérance. »

« Suite à cette expérience, je suis plus sûre de moi, j’ai envie de m’impliquer plus en politique, pour ma commune et pourquoi pas pour l’Europe ? »

« Avant cette rencontre, je ne connaissais absolument pas la Hongrie ni sa culture et j’ai découvert des gens très ouverts, très sociables. Ils ont peu et ils donnent tout, on a tout et on donne peu. »

« Je pense qu’on écoute pas assez les jeunes, il faudrait organiser plus de rencontres avec les décideurs politiques afin que les jeunes puissent leur parler ouvertement, directement. »

« Aujourd’hui, je comprends mieux le rôle et les missions des différentes institutions car j’ai pu rencontrer des élus et discuter avec eux. »